Conseil consulaire de sécurité  » Coronavirus » | Jeudi 23 avril 2020


En présence de Christian Masset, Ambassadeur de France en Italie, des Consuls Généraux de Milan, Naples et Rome, des 10 Conseillers consulaires des deux circonscriptions et de M. Philippe Vigouroux , Conseiller aux affaires sociales, et Vincent Guitton, Chef du service économique s’est tenu le jeudi 23 avril dernier un Conseil consulaire consacré à la crise sanitaire actuelle.

L’Ambassadeur, Christian Masset, évoque la situation générale  et l’évolution de l’épidémie depuis une semaine :

  • Amélioration de la situation sur le plan de l’épidémie avec une baisse du nombre de personnes actuellement contaminées.
  • Le nombre de personnes hospitalisées en baisse ainsi que le nombre de personnes en soins intensifs, de 4000 patients en soins intensifs le 8 avril à 2400 patients le 23 avril générant une baisse de pression sur les hôpitaux italiens.
  • Le nombre de lits en soins intensifs a été divisé par 2 ces trois dernières semaines.
  • Inquiétude pour la Région du Piémont avec une augmentation du nombre de cas de personnes contaminées.
  • Préparation du déconfinement par les autorités italiennes à partir du 4 mai : les activités productives doivent redémarrer à partir de cette date, certains commerces vont ré-ouvrir aussi. En revanche, les écoles et Lycées italiens ne sont pas concernés pour le moment par le déconfinement et c’est une grande différence avec la France.
  • De nombreux compatriotes s’interrogent sur les déplacements en Italie, ainsi quel les voyages entre la France et l’Italie. Pour l’instant, il est interdit de se déplacer sur le territoire italien sauf pour des raisons professionnelles ou raisons de santé. Des cas de français refoulés à la frontière entre l’Italie et la France ont été enregistrés.
  • L’Observatoire de la Santé des Régions travaille actuellement sur des projections permettant de calculer la sortie de crise sanitaire par région.

Vincent Guitton, Chef du Service économique de l’Ambassade de France souligne les points suivants :

  • Chute sans précédent de l’activité économique.
  • Reprise économique difficile à prévoir en raison de la crise sanitaire selon les régions.
  • Emploi : sur les 22,5 millions de travailleurs salariés et indépendants, huit millions de personnes travaillent normalement, 7,5 millions en télé travail, 7 millions sont en chômage partiel. Grande inquiétude dans le sud de l’Italie avec 4 millions de personnes qui survivent habituellement grâce à l’ économie parallèle.
  • Illustration des mesures prises en Europe par la BCE et sur le prochain déroulement d’un Conseil Européen afin de trouver un accord sur ce fonds de relance économique.

Il est spécifié que la réouverture du Consulat et de l’accueil du public se fera progressivement en garantissant la sécurité des usagers et du personnel consulaire, sur rendez-vous uniquement. Il est aussi évoqué le système de bourses scolaires mis en place afin d’aider les familles françaises qui ont scolarisé leurs enfants dans le système scolaire français en Italie.

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.