Conseil consulaire de sécurité  »Coronavirus » | Jeudi 19 mars 2020


En présence de Christian Masset, Ambassadeur de France en Italie, , des Consuls Généraux de Milan, Naples et Rome, des 10 Conseillers consulaires des deux circonscriptions et de M. Philippe Vigouroux , Conseiller aux affaires sociales, s’est tenu le jeudi 19 mars dernier un Conseil consulaire consacré à la crise sanitaire actuelle.

L’Ambassadeur, Christian Masset, évoque la situation générale :

  • Crise inédite, la plus grave que l’Europe ait connue depuis un siècle.
  • Crise sanitaire européenne, mondiale depuis quelque semaines : complexité supplémentaire.
  • L’Italie est le pays le plus impacté au monde : le nombre de décès ce soir sera plus important en Italie qu’en Chine.
  • La situation pour nos compatriotes est difficile : Confinement à partir du 11 mars.
  • Durcissement des restrictions et du confinement sera annoncé par le Président du Conseil Conte.
  • Face à cette situation, Ambassade, consulats, élus,  ont une responsabilité collective, conjuguée, partagée .
  • 4 objectifs :

1/ Garder contact avec la population.

2/ Informer régulièrement nos compatriotes sur l’évolution de la crise sanitaire ( lettre de l’Ambassadeur de France à tous les français vivant en Italie).

3/Conseiller nos compatriotes dans la vie de tous les jours.

4/ Répondre aux situations d’urgence.

Notre boussole : respecter les consignes, mesures et recommandations des autorités italiennes, elles s’appliquent aux italiens et à nous-mêmes, des mesures équivalentes sont appliquées également en France depuis quelques jours.

La frontière reste ouverte entre la France et l’Italie : un français de passage en Italie peut regagner son lieu de résidence en France. Les liaisons aériennes existent encore au départ de Rome, pas de Milan. Aucun transport ferroviaire.

Concernant l’Ambassade et le réseau des Consulats :

-Réseau mobilisé, actif, fonctionnel

-Mise en place de numéros d’urgence pour répondre aux questions de nos compatriotes

-Faire face aux situations de détresse : rendez-vous possible avec des agents consulaires

-Les établissements scolaires, les instituts français maintiennent le lien avec les élèves, avec le public, la relation à distance existe toujours et une continuité pédagogique a été mise en place par les équipes pédagogiques des établissements scolaires.

Les élections consulaires sont reportées ainsi que le Conseil consulaire des Bourses scolaires.

Philippe Vigoureux, Conseiller aux Affaires sociales,  a développé  plusieurs points :

  • L ’Italie est le pays le plus touché dans le monde, notamment la région de la Lombardie
  • Les personnes restent en réanimation respiratoire pendant 20 jours en moyenne d’où la grande difficulté des hôpitaux pour accueillir tous les malades dans de bonnes conditions.
  •  Situation en Lombardie est très regardée par la France car les équipements hospitaliers dans cette région sont équivalents à ceux mobilisés dans le Grand Est et en Région parisienne. En Italie, 51% des personnes testées positifs sont en Lombardie.
  • Contagiosité, et efficacité du confinement : L’efficacité du confinement est certaine. Les deux exemples de Lodi et Codogno le prouvent. Le taux de mortalité en Italie est très élevé en raison de la structure d’âge, du nombre élevé de personnes âgées.

Consulat de Milan : Le nord de l’Italie est l’épicentre de la crise en Europe. Les villes les plus touchées en Lombardie : Bergamo, Brescia, Milan, Crémone, Lodi, Pavia et en Emilia-Romagna : Piacenza et Parma, en Vénitie : Padova, Verona, Venezia. Dans le Piémont, on observe depuis quelques jours une dégradation et on enregistre un nombre important de personnes contaminées.

Consulat de Naples : On observe une situation très différente par rapport au nord de l’Italie, avec un nombre de personnes contaminées plus faible mais en augmentation ces derniers jours.

Consulat de Rome : La communauté française est bien intégrée, et s’adapte bien aux mesures de confinement et les respecte. Nous savons que de nombreuses familles sont en France, et ne sont pas rentrées après les vacances de février. Durant les dernières semaines, les services consulaires répondent aux français de passage, notamment la mise en place d’un rapatriement pour de nombreux étudiants.

Questions :

-Certificats de vie: Aucun français ne sera pénalisé en cas de non délivrance des CDV par les autorités italiennes. La Direction Française des Affaires Etrangères a confirmé : Le GIP Union Retraite a décidé le report des prochaines campagnes de contrôle ( envoi aux pensionnés des certificats de vie) initialement prévues aux mois d’avril et mai. Le délai pour renvoyer son certificat de vie rempli et signé, habituellement de deux mois, est augmenté de deux mois pour les trois campagnes de contrôle en cours ( janvier, février, mars). Les pensionnés qui ont reçu un certificat de vie au cours des mois de janvier, février ou mars, auront donc 4 mois au lieu de 2 pour renvoyer leur certificat de vie ou le télécharger sur le site info-retraite.

-Mise en place d’une cellule de soutien psychologique pour la communauté française. 

-Retour en France pour rendre visite à ces proches ( parents âgés): Il est fortement déconseillé de quitter le territoire italien. En cas de nécessité, prévenir les services consulaires ( autorisation spécifique).

-Réouverture des établissements scolaires et tenue des examens de fin d’année : Décision des autorités italiennes et du Ministére de l’Education Nationale.

-Les conseillers consulaires d’Italie du Sud souhaitent mettre en place un réseau d’entraide avec le concours des Associations françaises de la circonscription. Ce courrier sera adressé à tous les français inscrits au registre dans les prochains jours

Prochaine réunion consulaire jeudi 26 mars

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.