Préparer sa retraite : Réponses à vos questions


1/ Je suis résident en Italie. J’ai travaillé en France. Où dois-je déposer ma demande de retraite ?

La demande de retraite doit être effectuée dans le pays de résidence.
L’Italie a signé un accord de sécurité sociale avec la France. Prenez contact avec l’INPS qui traitera la demande et la transmettra à l’organisme français compétent.

2/ Quand dois-je commencer mes démarches pour demander ma retraite en France ?

Il est essentiel d’anticiper, notamment en cas de parcours particuliers notamment transnationaux.
Vous pouvez, quel que soit votre âge, créer votre espace personnel sur le site de l’Assurance retraite.

Tout au long de votre carrière, en accédant à votre espace personnel, vous pouvez notamment :
-consulter et régulariser votre relevé récapitulant vos droits déjà acquis ;
-calculer votre âge de départ ;
-obtenir une estimation du montant de votre retraite ;
-consulter les questions les plus fréquentes et poser vos questions en ligne.

Une fois retraité, l’espace personnel permet notamment de :
-consulter ses derniers paiements et accéder au calendrier des prochains versements ;
-imprimer une attestation de paiement ;
-consulter le montant déclaré à l’administration fiscale.
Actif ou retraité, à partir de votre espace personnel, vous pouvez également échanger par e-mail avec un conseiller.

3/ J’ai travaillé à l’étranger mais cette période n’apparaît pas sur mon relevé de carrière. Que devient-elle pour ma retraite ?

Les périodes à l’étranger n’apparaissent pas automatiquement sur le relevé de carrière.
Si vous avez travaillé dans un pays avec lequel la France a passé un accord, les caisses de retraite étrangères nous communiqueront les périodes validées au moment de votre demande de retraite.
Pour les pays avec lesquels la France n’a pas passé d’accord, vous pouvez racheter des périodes.

4/J’ai cotisé dans plusieurs pays. Comment ma retraite sera-t-elle calculée ?

Les règlements européens prévoient une coordination en matière de retraite dès lors que les personnes sont ou ont été soumises à la législation de sécurité sociale d’au moins deux Etats. Les périodes d’assurance ou de résidence validées par un ou plusieurs Etats de la zone d’application de ces règlements pourront être prises en compte.
Vous pouvez bénéficier de cette coordination si :
vous avez travaillé en France et dans un ou plusieurs Etats de la zone d’application des règlements (Etats de l’Union européenne, Islande, Liechtenstein, Norvège, Suisse)
vous êtes ressortissant d’un de ces Etats ou ressortissant d’un Etat tiers dans les relations entre les Etats membres de l’UE, à l’exception du Danemark et du Royaume-Uni.
L’âge à partir duquel il est possible de formuler une demande de retraite diffère suivant l’Etat qui liquide la pension.
Les règles de coordination permettent de prendre en compte les périodes accomplies dans un autre Etat comme si elles avaient été effectuées en France. Chaque Etat dans lequel vous avez été assuré verse une pension de vieillesse lorsque vous réunissez les conditions pour en bénéficier ; il vous verse ainsi, dans votre Etat de résidence, la part de retraite qui lui incombe.
Chaque régime auprès duquel vous avez cotisé, en France et dans un autre Etat, verse une pension dont le montant est déterminé après un double calcul :
en fonction de sa seule législation ; il s’agit de la « pension nationale »
en totalisant l’ensemble des périodes accomplies sous la législation de tout Etat membre puis en proratisant le montant ainsi obtenu en fonction des seules périodes accomplies sous la législation qu’elle applique (pension « européenne » ou « communautaire »).
Après comparaison de ces deux montants, pension nationale et pension communautaire, le plus avantageux vous est servi. Si les deux montants sont équivalents, c’est la pension communautaire qui est versée.

5/ Pour une question concernant ma retraite italienne ?

Pour tout ce qui concerne le régime des retraites italien, adressez-vous à l’INPS de votre lieu de résidence.
Pour les travailleurs européens qui ont également accompli des périodes d’assurance en Italie, l’INPS fournit, sur cette page, une série d’informations.
Pour une question sur les retraites à l’international, le pôle conventions internationales de l’INPS se situe à la filiale metropolitana ROMA TUSCOLANO.
Adresse : via U. Quitavalle 32 – 00173 Roma (RM)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *