Carte nationale d’identité : modernisation de la démarche


La procédure d’obtention d’une carte nationale d’identité française (CNIS) à l’étranger évolue à partir du 15 septembre prochain.
Une procédure plus rapide, déjà appliquée en France depuis plusieurs mois
Dans le cadre de la modernisation du traitement des titres d’identité et de voyage, un décret a été pris le 28 octobre 2016 afin de modifier les procédures relatives à la carte nationale d’identité. Les modalités d’obtention d’une CNIS sont désormais similaires à celles du passeport. Ces mesures, déjà appliquées dans les mairies en France, seront mises en œuvre à l’étranger en septembre 2017.

Ce qui change :
– la procédure, dorénavant informatisée de bout en bout, est beaucoup plus rapide. Les délais pour recevoir la CNIS à l’étranger sont donc fortement réduits.
– la protection contre les usurpations et la fraude est renforcée.
– la démarche est déterritorialisée. Il est donc possible de solliciter une CNIS auprès de toute mairie ou tout ambassade/consulat équipés du dispositif, quel que soit son lieu de résidence.
à partir du 15 septembre à l’étranger, la demande de CNIS doit être effectuée directement auprès d’une ambassade ou d’un consulat équipé du dispositif. En Italie, vous pourrez effectuer cette démarche auprès des Consulats de Rome et de Milan.

Renseignez-vous sur les modalités d’accueil et de prise de rendez-vous.
Drapeau
Ce qui ne change pas :
la CNIS reste gratuite, sauf en cas de renouvellement pour perte ou vol
la durée de validité des CNIS est de 15 ans pour les majeurs et de 10 ans pour les mineurs

Nous savons qu’un certain nombre de postes consulaires dans le monde disposeront des valises Itinera dernière génération afin d’effectuer des tournées consulaires permettant de recevoir les demandes de passeports et de CNIS. Jusqu’alors titulaire d’une valise Itinera de première génération, le poste consulaire de Rome ne résulte pas destinataire de ce nouveau dispositif, malgré la problématique insulaire évidente et l’étendue des circonscriptions de Rome et de Naples. Il est à considérer qu’au vu de la présence de la communauté française en Italie, de son implantation dans une circonscription étendue et de la discontinuité du territoire de la circonscription caractérisée par la présence d’iles importantes, une valise Itinera aurait été fortement souhaitée. Nous sommes en attente de connaitre les délais d’attribution d’une valise Itinera. Cette décision serait une avancée positive pour la communauté française en Italie du sud, en particulier les personnes déjà fragilisées, isolées par la distance, par les difficultés économiques et familiales.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *