Témoignage de David Bedu, Maitre Boulanger-Patissier Français à Florence

 » Au tout départ, il y a la gourmandise et l’amour pour le pain, le bon et vrai pain, au levain naturel façonné à la main dans les règles de l’art. Je suis, à 45 ans, un artisan boulanger passionné par les multiples facettes de ce métier. L’envie de relever de nouveaux défis m’ont cependant poussé à partir en Italie. Après un titre de Vice Champion du Monde en Boulangerie, je me suis dis que j’étais prêt à vivre d’autres expériences. Suite à ma rencontre avec un investisseur italien, je suis parti à Piacenza près de Milan, pour ouvrir la première Boulangerie Française en Italie. Une succession de problèmes, de travail et de santé, m’ont presque décidé de rentrer en France. J’ai cependant continué l’aventure en Toscane, ou j’ai collaboré à l’ouverture d’une école gastronomique où la Boulangerie-Patisserie Française en était la principale activité. Mais le contact avec la clientèle me manquait alors, je me suis finalement lancé dans la création d’une boulangerie patisserie ( PANK La Bulangeria) à Florence, ville natale de ma compagne, soutenu et guidé par elle nous avons ouvert notre boulangerie à la française à l’intérieur d’un concept innovateur de restructuration des halles historiques de Florence ( Il Mercato Centrale di San Lorenzo), le succès est au rendez vous et après seulement 1 an d’ouverture nous sommes entouré d’un staff de 13 personnes dont font partie quelques Français notamment le Chef patissier et la Chef Boulangère. La découverte du patrimoine gastronomique de l’Italie a amplifié ma créativité en associant mes traditions françaises à celles acquises ici en toscane. De nouveaux défis m’attendent ou sont déjà en cours, l’ouverture d’un nouveau laboratoire de production à Florence est imminente, des projets en Italie et à l’étranger sont à l’étude.
Mon ambition de réouvrir en France une Boulangerie n’est pas simple je trouve meme le parcours difficile en rapport à ce que l’on m’offre comme soutien ailleurs…

Mon parcours en Italie fut un cheminement personnel, sans faire appel au services de la Chambre de Commerce et d’industrie française et autres structures d’appui.
J’ai appris chez les Compagnons Du Tour de France la persévérance et la pugnacité, mais il est vrai que parfois je me suis senti abandonné dans mes démarches hors de France.  »

David Bedu
Maitre Boulanger-Patissier
Vice Champion du Monde en Boulangerie
Champion Du Monde en Boulangerie Artistique

Pour trouver ces produits: Pank la bulangeria, al Mercato Centrale di Firenze

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 commentaires sur “Témoignage de David Bedu, Maitre Boulanger-Patissier Français à Florence

  • GALLEY Lucas

    Bonjour, je suis français et je m appelle Lucas Galley,
    je travaille en Italie à Veronne dans une boulangerie dans laquelle je ne m épanouis pas, j ai 26 ans.
    je voudrais entrer en contact avec vous soit pour tenter de rejoindre l équipe de David BEDU pour me former davantage et essayer de devenir chef d’équipe, soit pour m installer sachant que je suis célibataire.
    je vous remercie sincèrement de l’ intérêt que vous porterez à ce message.
    cordialement, Lucas GALLEY

  • Mounia Chelihi

    Bonsoir.
    Lors d’un voyage en italie, savona en l’occurence, je suis tombee litteralement sous le charme de la dolce vita. Et dans ma tete, un declic s’est declence.
    C’est la ou je veux vivre, quelque part en italie dans une ville cotiere.
    Mon projet, ou mon idee, est de faire de la patisserie francaise.
    Je ne suis nullement du metier.
    Mais j’ai envie d’apporter cette douceur gourmande a la douceur de la vita italienne.
    Je voudrai votre avis.
    Merci pour un retour

  • Sparano

    Je suis un Italien qui vit à Paris depuis 6 ans. J’ai eu un CAP en pâtisserie et j’ai fait différentes étapes dans les pâtisseries et la boulangerie parisienne. J’avais l’intention de déménager à Florence. Je voulais savoir si vous aviez l’intention d’engager une pâtisserie. Orazio Sparano